Comment la France punit-elle ses criminels sexuels ?

On a beaucoup critiqué ces derniers jours le système pénal américain mais la justice française peut-elle se hisser au rang d’exemple en la matière ?

Le 4 mai 2011, une jeune fille de 14 ans est victime, en plein après-midi à la gare de la Part-Dieu, d’un viol collectif par 4 mineurs entourés d’une dizaine d’autres garçons. Le simple énoncé aurait encore fait frémir il y a quelques temps mais devant la banalisation des agressions sexuelles, le titre fait juste vendre. Dans le Progrès du 6 mai 2011, Christine Mérigot écrit « une adolescente effrayée s’est soumise aux exigences d’un groupe de garçons, inconscients de la gravité de ce qu’ils faisaient ». On cerne déjà le grand cas qui va être fait de l’affaire et du peu d’importance qu’on attribue à quelques fellations entre mineurs.

Le 7 mai 2011, un nouvel article du Progrès vous apprend que les jeunes ont été remis en liberté sous contrôle judiciaire. En effet, la jeune fille de 14 ans a été, selon une source judiciaire, certes menacée mais pas frappée et n’ayant pas crié, elle n’a pas « manifesté explicitement son refus ». Les jeunes coqs sont rentrés tels des héros dans leur quartier. La jeune fille et sa famille vont sans doute devoir déménager.

Pour couronner le tout, la scène s’est déroulée en présence du petit ami de la victime qui ne faisait pas parti des agresseurs. Mais, dans le même article une source judiciaire précise :  « ce n’est pas la tournante bête et méchante ».

La France peut se vanter d’être le pays des droits de l’homme mais laissons aux Etats-Unis le privilège d’être celui des droits de la femme.

Sur le même sujet

6 mars 2012   Le sentiment d’impuissance face aux violences conjugales

2 mars 2012   Comment la France punit-elle ses criminels sexuels ? (suite)

17 janvier 2012   Et si arrestation rimait avec condamnation ?

La 12ème circonscription, c'est quoi ?

Depuis 1958, avènement de la Vème République, le territoire français est découpé en circonscriptions pour permettre, dans le cadre des élections législatives, l’élection des députés à l’Assemblée Nationale.

En France, il y a 577 circonscriptions représentées par 577 députés à l’Assemblée Nationale.

Le Rhône compte 14 circonscriptions. La XIIème circonscription est composée des 9 communes suivantes :

  • Charly,
  • Francheville,
  • Irigny,
  • La Mulatière,
  • Oullins,
  • Pierre-Bénite,
  • Sainte Foy-lès-Lyon,
  • Tassin la Demi-Lune,
  • Vernaison.

Le député actuel est depuis mars 1986 M. Michel Terrot (UMP).

Les prochaines élections législatives auront lieu les 10 et 17 juin 2012 consécutivement aux élections présidentielles prévues les 22 avril et 6 mai 2012.

Ce grand rendez-vous citoyen nous invite à nous pencher, durant ces prochains mois, sur les enjeux de ces futures législatives.