Les incivilités ont un coût

En cette période estivale, les incivilités aux abords des bassins des piscines d’Oullins et Sainte-Foy-lès-Lyon ont un coût.

Dans un article du Progrès du 23 juillet 2012, nous apprenons que face aux incivilités, la piscine oullinoise a dû réorganiser son site entièrement dès 2010 et fera dorénavant appel de façon régulière à des vigiles pour les trois mois d’été.  Coût total pour la commune : 9.000 €. De même, la piscine de Sainte-Foy-lès-Lyon pourtant réputée pour son côté familial et la présence de deux bassins permettant de séparer les nageurs des « barboteurs » n’a pu cette année échapper à la règle et emploie un vigile à temps plein. Son coût n’est pas communiqué.

C’est sans compter le coût de la surveillance de nuit des bassins pour éviter l’intrusion de baigneurs nocturnes.

La Mulatière échappe encore à cette règle grâce à la proximité. Ce sont les maître-nageurs qui font eux-mêmes les gendarmes quand cela s’avère nécessaire car ils connaissent personnellement une bonne partie des utilisateurs du bassin.

« Le recours à du personnel spécialisé dans la sécurité commence à s’installer dans le paysage d’été au bord des bassins. Une exception en passe de devenir une regrettable habitude. « C’est une évolution. C’est le temps qui nous guide » philosophe la directrice de la piscine oullinoise  » Le Progrès 23 juillet 2012

Le "vivre ensemble" made in Sainte-Foy-lès-Lyon

Une collecte des encombrants est organisée annuellement par la municipalité et a lieu en principe en une seule journée pour l’ensemble de la commune. Cette année, le ramassage était prévu le 14 juin 2012.

L’initiative est louable mais comme chaque année, les services de nettoyage ne sont passés qu’une semaine après la date annoncée sur le secteur de Fontanières et les déchets se sont amoncelés chaque jour un peu plus, faisant état du peu de citoyenneté des habitants. Si la liste des objets pouvant être déposés sur les trottoirs est savamment mis à la connaissance du public dans les halls d’immeubles, il faut croire que les fidésiens ou mulatins utilisant ce service ne voient pas l’intérêt de lire les plus élémentaires règles de vie. Au détriment des autres habitants et du personnel obligé de ramasser ce amas de détritus, y laissant par ailleurs et malgré eux, quantité de débris de verre.

La solution : un passage dans les délais des services de nettoyage. Quant au civisme des habitants, que faire ? Un tel laxisme me désole. En tout cas, la première des choses est de le dénoncer pour ne pas donner l’impression de le valider.

Sur le même sujet

17 janvier 2012  Le « Vivre ensemble » made in France

Les grandes enseignes qui protègent les femmes en niqab

Petite brève de la vie quotidienne. Lundi 23 juillet 2012, petit tour chez Babou Vénissieux dans le Rhône. Vers les caisses, une femme en niqab. Lorsqu’elle voit 3 policiers arriver dans le magasin, ni une ni deux, elle enlève le voile qui lui couvre le visage pour s’appliquer un masque chirurgical (on se promène toutes avec un masque chirurgical dans son sac à main !). Les policiers sont quant à eux tenus à distance à l’entrée par les vigiles du magasin qui leur refusent l’accès, malgré le motif invoqué par les policiers.
Alors petite réflexion du jour : le niqab est interdit par la loi et pourtant certains magasins protègent délibérément ces femmes hors la loi qui aiment jouer au chat et à la souris. Dès lors, si vous voyez une femme en niqab dans un grand magasin doté d’un service de sécurité, c’est qu’elle est entrée sous la complicité de celui-ci. Vous restez alors libre de boycotter ces magasins qui ne respectent pas la loi française. Le client est roi certes mais dans le respect des valeurs de la république.

Autre témoignage ; Carrefour Aix en Provence ; le responsable refuse d’appeler la police

Mantes-la-Jolie, la violence conjugale se banalise

Difficile d’en savoir plus sur le drame de cette jeune femme de 24 ans tuée sauvagement à Mantes la Jolie en ce mois de juillet 2012. Un meurtre comme tant d’autres. L’assassinat des femmes par leur mari ou concubin est rentré dans le paysage quotidien et on passe sous silence dans les statistiques les suicides des femmes pour violence conjugale qui viennent noircir le tableau. Quelques lignes … un encart glané ici et là.  La France a honte, et pour cause.

Crime d’honneur suite à l’annonce d’un viol ? Les enquêteurs en doutent car aucune plainte de viol n’a été déposée. Certes mais ce serait sans rappeler que, selon l’enquête de victimisation menée en 2007 par l’INSEE, plus de 9 faits sur 10 ne font pas l’objet de dépôt de plainte. Les enquêteurs soupçonnent plutôt des problèmes psychiatriques chez le jeune homme. Sera-t-il alors déclaré pénalement irresponsable de ses actes ? Mieux, pourra t-on dire qu’il s’agit d’un crime passionnel ? Ce terme est tellement plus romantique que « crime d’honneur » !

Hélas, ce qui surprend, c’est que, déjà connu pour des délits routiers et des infractions à la législation sur les stupéfiants, le suspect de 29 ans était « recherché » pour purger une peine de prison. Or le drame s’est passé au domicile conjugal qui abritait aussi quatre enfants âgés de 1 à 5 ans. Difficile alors de retrouver son adresse ? Ne recevait-il aucune aide de l’Etat ?

J’attends avec impatience le communiqué de notre ministre des droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, pour savoir quelles mesures elle préconise pour lutter contre la gynéphobie, un nouveau terme qui devrait apparaître dans la langue française tant l’actualité va être de plus en plus tristement révélatrice de la haine que certains hommes peuvent développer à l’égard des femmes.

Sur le même sujet

22 avril 2012   Une jeune française brûlée vive

6 mars 2012  Il ébouillante sa soeur pour la punir

6 mars 2012  Le sentiment d’impuissance face aux violences conjugales

1er octobre 2011  Meurtre de Fatima : crime d’honneur ?

 

 

Valls promet un contrôle «drastique» sur les armes

Suite à la fusillade de Lille, le gouvernement a découvert comme par enchantement que la prolifération des armes sur le territoire pouvait avoir des conséquences néfastes sur la sécurité des français !

On espérait nous faire oublier que certaines banlieues sont devenues des zones de non-droit où l’économie se fonde sur le trafic de stupéfiants, l’école est celle du crime et la justice celle des armes. L’actualité nous le rappelle douloureusement de façon de plus en plus fréquente.

Dès 2001, M. Christian Estrosi dénonçait Lire la suite

Le voile s'invite aux JO de Londres

La Fifa a autorisé, jeudi 5 juillet, le port du voile (ou hijab) pour les joueuses de football dans les compétitions officielles. Cette nouvelle législation pourrait pousser le Comité International Olympique à faire de même. Même si la charte olympique interdit toute « démonstration ou propagande politique, religieuse ou raciale », des entorses à cette règle ont déjà été observées lors des Jeux Olympiques de Pékin en 2008 au cours desquels quatorze délégations comptaient des athlètes voilées dans leurs rangs. Le CIO semble dépassé par le phénomène et la position de l’Ifab (Conseil de l’association internationale de football) risque d’accélérer le processus. Pour justifier sa décision et contourner la charte olympique (article 51-3), l’Ifab a déclaré que le voile (ou hijab) est « un signe culturel et non religieux ».

Lorsque le culturel prend le pas sur le religieux au gré des intérêts de chacun …. Lire la suite

Les clandestins ne sont pas des délinquants

Ainsi en a décidé la Cour de cassation ce jeudi 5 juillet 2012. Un étranger en situation irrégulière ne peut plus être considéré comme un délinquant et ne peut plus être placé en garde à vue sur ce seul motif, en accord avec la jurisprudence de la Cour de justice de l’Union européenne.
Déjà, dans un processus de subversion savamment orchestré, la sémantique pour désignée la personne qui était en situation illégale donc qui violait sciemment le droit français avait largement évoluée. Lire la suite