Tout pour cultiver son cannabis

Petit conseil de jardinage : en septembre, il faut rentrer les plantes d’appartement qui ont passé l’été dehors. Attention toutefois à la proximité des chauffages qui vont bientôt être allumés ! Comme tous les mois, tournez les pots 1/4 de tour vers la droite afin que leur feuillage pousse de manière uniforme.
Ces conseils de jardinage auraient pu vous être promulgués par un Oullinois amoureux des plantes mais qui sera dispensé des travaux d’automne … son tort ? Etre passionné par la culture du cannabis. Début août, les gendarmes ont découvert dans son appartement outre des têtes en train de sécher, sept pieds en floraison entourés d’un matériel de pointe faisant l’admiration des enquêteurs (purificateur d’air, silencieux de climatisateur, lampes de sodium …).

Notre cannabiculteur sera convoqué en octobre pour une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité. Mais il faut le comprendre ; face aux investissements engagés, il a été obligé d’en vendre pour amortir les frais !

Qui lui en voudra ? La culture de cannabis est devenue « tendance ». Ainsi, fin août, l’administration pénitentiaire a fini par « découvrir » qu’une quinzaine de pieds de cannabis d’une hauteur de 80 centimètres étaient cultivés par des détenus en longue peine dans la cour de promenade de la maison centrale de Saint-Martin-de-Ré (Charente-Maritime) dans les carrés de plantation laissés à leur discrétion. Au même titre que « l’administration achète une paix sociale » à l’intérieur de l’établissement, on peut suspecter que la justice achète une paix sociale au sein de la société.

Alors, face à ce laxisme de plus en plus marqué, notre dernier ressort ne serait-il pas, nous aussi, de « cultiver notre jardin » ?