15.000 écharpes "Made in france" distribuées à la fête diocésaine d'Eurexpo

Un grand rassemblement pour tous les catholiques du Rhône et du Roannais s’est tenu le 14 octobre 2012 à Eurexpo, à l’occasion du 50ème anniversaire du Concile Vatican II.

A l’occasion de cette fête diocésaine qui a rassemblé plus de 20.000 personnes, plus de 15.000 écharpes de toutes les couleurs ont été distribuées aux fidèles (les organisateurs n’avaient pas prévu un tel succès de ce rassemblement et des écharpes ont manqué).

L’initiative est d’autant plus louable que ces 15.000 écharpes portent toutes un petit drapeau tricolore pour signifier leur fabrication sur le sol français. Oui, acheter français est possible et l’Eglise catholique vient de nous en faire une très belle démonstration. Merci !

 

Le Front, une lueur de démocratie sous la République ?

Par S.T. de Pierre-Bénite

L’entrée de deux députés nationaux au sein de l’hémicycle de l’Assemblée Nationale, depuis le 17 juin dernier, est inédite pour le parti Frontiste depuis une bonne trentaine d’années… En effet, en 1986, le nombre de députés FN élus à l’Assemblée, était au nombre de 35 (évènement historique, quand on sait les difficultés en 2012 pour obtenir des élus, toutes élections confondues), époque où M. François Mitterrand avait eu la bonne inspiration d’instituer le scrutin proportionnel. Ainsi, le groupe parlementaire, présidé par Jean-Marie Le Pen lui-même, présentait des figures bien connues, telles que : Bruno Gollnisch, Bruno Mégret, Jean-Pierre Stirbois ou Jacques Bompard (aujourd’hui réélu, mais sous l’étiquette « Ligue du Sud », à l’écart du Front.)

En 1956, notre président d’honneur Jean-Marie Le Pen fut, en plus d’être à vingt-sept ans, le plus jeune député de l’Assemblée Nationale de l’époque, le premier à présenter à la députation, un français de confession musulmane, Ahmed Djebbour, Lire la suite