Pourquoi Ste Foy Bleu Marine a voté contre le budget primitif 2016 ?

020Intervention de Muriel Coativy, élue Ste Foy Bleu Marine, lors du conseil municipal du 2 février 2016

Nous sommes le 2 février 2016 soit presque deux ans après votre prise de mandat, 22 mois de travail pour auditer, décider, ajuster.

Or, si entre 2015 et 2016 vous nous vendez du rêve (ou du cauchemar si on écoute le groupe d’opposition de gauche) avec – 1% sur les charges à caractère général, en fait, nous constatons un encore +3% par rapport à la situation de départ mars 2014 qu’il s’agisse des dépenses de gestion courante ou des dépenses réelles de fonctionnement donc + 3% par rapport à la situation d’origine alors qu’à l’époque tous les voyants étaient déjà au rouge et annoncés dans le DOB pour 2014. Je ne fais que citer votre prédécesseur Michel Chapas « il va falloir faire beaucoup plus avec beaucoup moins ».

Or, depuis votre prise de fonction, + 3% de dépenses avec – 3% de recettes ! La dégradation des comptes est donc certes liée à un contexte financier et des évolutions réglementaires contraints mais aussi, c’est indéniable, à des orientations politiques locales peu a propos et c’est un euphémisme pour ne pas vous heurter Mme le Maire ni M. Aknin d’ailleurs en sa qualité d’adjoint aux finances. Ne pas avoir voulu entamer des économies réelles dès mars 2014 et attendre le budget primitif 2016 pour annoncer des économies exceptionnelles … de 1% ! Cela n’augure rien de bon.

Sur certains postes l’an passé je vous ai suggéré des coupes franches de 10% faciles à réaliser et à comprendre par les fidésiens. Vous m’avez alors ri au nez ! Cette année encore, quelle ne fut pas ma surprise de voir dans le BP 2016 poste 623 « Communication » une maigre baisse de 8.000 € (à peine 5%) compensée immédiatement derrière à la ligne 6257 de réceptions pour + 5100 € soit une baisse effective de 1,5 % … Bel effort !!!

Idem pour les frais postaux et communications à l’ère numérique : -1% … bel effort !!!

Vous annoncez en outre dans le DOB des économies exceptionnelles sur 3 ans à décliner, entre autres, sur les dépenses d’énergie. Poste 60612 énergie – électricité : + 50.000 € soit + 9% … Bel effort !!!!

Sans parler du poste 6288 Remboursements de frais sur autres services extérieurs (c’est très vague un peu le genre de ligne fourre-tout !) on passe miraculeusement de 700 à 19700 € è +19.000 € comme ça …Peut-être une énième dépense liée à la réforme des rythmes scolaires ?!

Je ne vais pas détailler chaque ligne, je vous rassure. L’esprit est ailleurs. Je ne change pas ma position initiale, vous l’aurez deviné. Vous l’avez dit vous-même, Madame le maire, lors du DOB du 17 décembre dernier. Vous n’avez pas été offensifs. Vous souhaitez des économies pérennes mais surtout vous espérez un regain de recettes rapides. Une progression stable des bases fiscales, un revirement gouvernemental face à la décision de baisser les dotations, le recours à un nouvel emprunt et pourquoi pas l’augmentation des taux d’imposition.

Plus de recettes pour éviter le moins d’économies. Sauter pour mieux chuter. C’est un choix. Vous dîtes, M. Aknin, que retirer 10% à tout le monde sans faire de distinction, notamment en matière de subventions, ce n’est pas la politique de notre commune. Et pourtant il suffit pour moi de regarder mon historique de taxe foncière et de me voir appliquer chaque année une augmentation conséquente des bases pour constater que ce n’est pas non plus la politique que je voudrais voir appliquer par ma commune.

Vous voyez, en mars 2014, les dix mairies FN ont immédiatement décidé d’avoir une politique courageuse et offensive sur les finances de leur ville. Elles ont toutes étudié les économies les plus judicieuses à réaliser et les ont appliquées immédiatement. Ainsi, pour ne citer qu’elle, la mairie de Beaucaire a, en un an, fait 1,64 M d’€ d’économies sur un budget de 32 M d’€ soit 5 % dès la 1ère année et elle en est à ce jour à 2,5 M d’€ d’économies. Or, en mars 2015, je vous rappelle ce sondage qui révélait que 73 % des habitants des communes FN étaient satisfaits de leur maire soit 10 points de plus que la moyenne des autres villes françaises et aux dernières régionales de décembre 2015, alors que les mairies FN poursuivaient leur politique d’une gestion saine des finances de leur ville, le FN a obtenu à Beaucaire notamment, 60 % des voix dès le 1er tour … Tout cela pour vous dire que proposer aux administrés des économies réelles et véritablement exemplaires n’est pas une énormité ubuesque qui doit engendrer vos sarcasmes. Vos économies de bout de chandelle qui au final se traduisent par une augmentation de 3% des dépenses réelles ne servent à rien. Croire en un éventuel redressement de la situation économique est un leurre. Il faut plus que jamais se préparer au pire. Mieux vaut prévenir que guérir. Enfin c’est l’image que j’ai d’une municipalité responsable. Sainte Foy Bleu Marine votera donc, faute d’économies de fonctionnement substantielles, contre ce rapport.