Zoom sur nos élus municipaux : Muriel COATIVY à Sainte-Foy-lès-Lyon

Nous sommes allés à la rencontre de Muriel COATIVY, élue conseillère municipale de Sainte-Foy-lès-Lyon, également conseillère régionale Auvergne Rhône-Alpes.

14390642_1123299047761167_8006053320066086773_nPourriez-vous vous présenter en quelques mots ?

Mère de quatre enfants, je partage mon temps entre la maison, mes responsabilités à la fédération du Rhône et mes activités d’élue. Avocate de formation, j’ai consacré plus de vingt ans au bénévolat et mon engagement politique est aujourd’hui le prolongement de cette démarche de me mettre au service des autres. J’espère transmettre cette vocation à mes enfants.

Qu’est-ce qui vous a amenée à vous intéresser à la politique ?

En 2008, j’ai été sollicitée lors des municipales sur ma commune en qualité de présidente d’association pour participer à une liste apolitique de droite. J’ai été élue conseillère municipale. J’ai tout de suite perçu l’intérêt de l’engagement politique pour donner plus d’ampleur à mon action bénévole qui aurait été rapidement confinée dans un strict cadre associatif. Mes formations juridique et comptable m’ont alors permise de comprendre plus facilement les problématiques locales.

Pourquoi avoir choisi le FN ?

Le FN ne pouvait être qu’une évidence eu égard aux valeurs que je défendais. La question est plutôt pourquoi avoir attendu si longtemps pour adhérer ? Eu égard à mon éducation et mon vécu, cette décision devait être mûrement réfléchie. Il eut été si simple et beaucoup plus confortable de me rapprocher de l’UMP de l’époque et de m’accommoder de quelques arrangements d’idées … Mais plutôt renoncer que de me soumettre à la politique politicienne. Alors j’ai bravé tous les soi-disant interdits sociétaux et je n’ai jamais eu l’occasion de le regretter depuis.

Quelles satisfactions vous apporte votre mandat municipal ?

Je suis très fière, au travers de ma voix, de représenter le millier de fidésiens qui ne se retrouvent plus dans les partis dits « politiquement corrects ». Je suis la seule en conseil municipal à sortir des sentiers battus en osant rappeler des vérités criantes qui, dans un élan théâtral quasi-prévisible, génèrent naturellement la colère des béni oui-oui gauche/droite réunies.

En dehors de votre vie politique, professionnelle et familiale, quels sont vos loisirs ?

Mes loisirs sont de plus en plus rares faute de temps mais mon activité politique est un tel enrichissement pour moi qu’elle me suffit. Alors j’optimise et je positive … Deux heures libres et je file me faire une toile, un WE libre et je rêve parc d’attraction en famille ou ski entre amis.  Une semaine ? pas d’hésitation c’est direct météo France pour une virée moto avec mon motard préféré.

Merci pour cet entretien et bonne continuation dans vos différentes responsabilités.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *