Le Nouvel observateur : l'amalgame est-il fortuit ?

Dans son numéro 2472 du 22 au 28 mars 2012, le Nouvel Observateur qui diffuse à plus de 500.000 exemplaires titrait “Juifs, musulmans, antillais : la République frappée au coeur”. Phrase reprise dans l’article Evénement page 44.

Certes, Le Nouvel Observateur est un journal de gauche dont le Président du Directoire, directeur de la rédaction et de la publication du titre n’est autre que M. Laurent Joffrin depuis mars 2011. Ceci excuse t-il cela ? Comment un journaliste peut-il faire un amalgame aussi grossier entre confessions religieuses et appartenance géographique ? Antillais n’est pas une confession or Loïc Liber est de confession catholique. Tout comme était Abel Chenouf, littéralement oublié dans le titre car ni juif, ni musulman, ni antillais puisqu’il était français d’origine alsacienne et kabyle. Mettre “catholiques” ou “chrétiens” entre “musulmans, juifs”, cela aurait-il été politiquement incorrect ? Le mot “chrétien” est-il devenu aujourd’hui un gros mot ? Lire la suite

Réponse de Mme Séchaud, candidate PS sur la 12ème circonscription du Rhône

Mme Joëlle Séchaud a eu la délicatesse de répondre à mon courrier du 11 mars dernier et je l’en remercie. Je laisse à chacun le loisir d’apprécier tel ou tel argument.

Je m’étonne juste pour conclure que le Parti Socialiste, qui défend des valeurs d’humanisme, “une société respectueuse de tous ses citoyens, égalitaire dans le traitement de sa population” ne laisse pas à Messieurs Gollnisch et Le Pen cette notion si défendue pour les criminels eux-mêmes de 2ème chance. Ces “personnalités condamnées par la justice de notre pays” et par ailleurs si souvent relaxées ont payées, lourdement,  leur tribu à la société française.

J’espère, en qualité de candidate Front national sur la 12ème circonscription du Rhône,  que la campagne pourra se poursuivre dans les meilleures conditions,  sans déferlement à chaque réunion, de propos haineux, de mensonges calomnieux, de tags appelant aux meurtres et d’un déploiement d’un service de sécurité qui ferait blêmir les plus grandes stars américaines. Lire la suite

La persécution des Chrétiens au Proche-Orient

Ce dimanche 25 mars 2012, l’Aide à l’Eglise en Détresse organisait une conférence chez les Soeurs Missionnaires de la Sainte de Marie à Sainte-Foy-lès-Lyon sur “la situation des chrétiens au Moyen-Orient aujourd’hui.” Cette conférence était menée par le Père Samer Nassif, prêtre libanais maronite. Lire la suite

Le devoir de mémoire

Par M.D  de Sainte-Foy-lès-Lyon
A l’heure où M. Mélenchon critique Jean-Marie LE PEN sur son choix d’un poète, pourquoi ne pas remonter nous aussi à quelques décennies en informant les français des actions honteuses menées par le PC et la CGT.
Lorsque nos soldats sont revenus d’Indochine, certains après plusieurs mois de captivité dans les geôles du Viêt-Minh (et toutes les tortures infligées), ils ont été accueillis à Marseille, à la descente des bateaux, sous les crachats de bons cocos et de  bons cégétistes qui les traitaient de “sales impérialistes”…Je vous laisse le soin d’apprécier cette situation.
Toujours à cette même période de la guerre d’Indochine, que faisaient les cégétistes? Dans les ateliers nationaux chargés de l’armement, ils ne remplissaient pas systématiquement toutes les munitions de poudre, livrant ainsi des armes chargées “à blanc” à nos soldats, les envoyant à une mort certaine s’ils se trouvaient en face de l’ennemi. Là aussi, je vous laisse le soin d’apprécier.
Lorsque l’on veut faire la morale, il ne faut pas avoir de gamelles à traîner !!!

Les droits des enfants

Nous avons indéniablement des devoirs envers nos enfants et ceux-ci doivent être reconnus de droits. La Convention Internationale des Droits de l’Enfant du 20 novembre 1989 liste ces droits et 191 pays se sont engagés à les faire respecter. La France a ratifié cette convention le 7 août 1990 et fut le premier pays à avoir fait du 20 novembre une journée nationale des droits de l’enfant. Vingt ans plus tard, qu’en est-il ? Comme dans de nombreux domaines de notre société, nous sommes tombés dans l’excès, un peu comme si les enfants n’avaient plus que des droits et les parents, esclaves de leurs enfants, que des devoirs. Certains de nos anciens s’exclament, horrifiés “ils sont tombés sur la tête”.
Alors comme il n’est plus du tout politiquement correct de parler des devoirs des enfants, voici quelques droits des enfants qui se perdent, faute de volonté réelle de la part des parents et de la société en général. Lire la suite

Peuple ou population ? A vous de décider aux prochaines élections …

Nicolas Sarkozy  –  Villepinte  11 mars 2012

“J’ai compris l’attachement des français au modèle républicain, à l’égalité des droits et des devoirs, à la possibilité donnée à celui qui n’a rien … je serai celui qui refusera en France toute dérive communautariste”. Quelques heures auparavant, des “bus halal”, transportant de manière séparée des hommes et des femmes, auraient été affrétés à Montreuil (Seine-Saint-Denis) en direction de Villepinte.  Le Canard enchaîné du 14 mars 2012

Nous voilà rassurés sur la capacité de changement et de compréhension de notre président sortant. Nous sommes entre les mains d’un homme de confiance.

Jean-Luc Mélenchon

Le mot « français » m’ennuie un peu parce qu’il donne une définition ethnique de la nation française. Lire la suite

Lettre à Joëlle Séchaud, candidate PS sur la 12ème circonscription du Rhône

Madame,

En qualité de candidate PS sur la 12ème circonscription du Rhône aux prochaines élections législatives de juin 2012, en qualité de conseillère municipale d’Oullins aux côtés de M.Jean-Louis Ubaud, en qualité enfin de suppléante de M. J.L. Ubaud, conseiller général PS d’Oullins, je me permets de vous interpeler sur les évènements qui se sont déroulés ces derniers jours à Oullins. Lire la suite

Dîner patriotique de Jean-Marie Le Pen à Oullins

Ce vendredi 9 mars, nous nous sommes retrouvés, militants et adhérents de la 12ème circonscription du Rhône, du grand ouest lyonnais et de tous horizons du département pour un moment d’échanges, fort en émotion, autour de Jean-Marie Le Pen.

Bruno Gollnisch était également parmi nous, fidèle à ses engagements, et la soirée fut impulsée par Christophe Boudot, Secrétaire départemental du Front national du Rhône.

Une pensée à tous ceux et celles qui n’ont pas pu être des nôtres faute de places suffisantes. Les grands moments de la soirée furent bien-sûr l’arrivée de Jean-Marie Le Pen, son discours, celui très enlevé également de Bruno Gollnisch, l’instant dédicaces où chacun a pu approcher Jean-Marie Le Pen, ce monstre sacré de la politique française, cet homme qui n’a jamais “courber l’échine, qui n’a jamais plié face au politiquement correct, ce véritable dogme des temps modernes qui assume, nonobstant les coups, les amendes et les insultes, la défense de notre peuple” comme a aimé à le rappeler Christophe Boudot.

Sans oublier ce moment trop rare où tous ensemble, dans un instant où le temps s’arrête, où tous les espoirs sont permis, nous avons Lire la suite

La journée de la femme, aujourd'hui 8 mars 2012

Aujourd’hui, c’est la journée de la femme comme tous les ans depuis 35 ans. Une lutte pacifique mais efficace pour mettre fin à des millénaires de préjugés et stéréotypes sexistes. Il y a encore tant de travail à réaliser dans le monde entier. Je vous conseille à ce titre le hélas trop volumineux ouvrage de Christine Ockrent Le livre noir de la condition des femmes (2006).

Tout au long de cette semaine, je vous ai proposé un tour d’horizon non exhaustif des sujets débattus à l’occasion de cette campagne présidentielle 2012 : Lire la suite

Mixité et code vestimentaire

En France, la mixité scolaire a 45 ans. Elle reste la règle dans tout le système scolaire français même si elle n’est pas obligatoire. Pourtant,  elle est aujourd’hui de plus en plus remise en question. Elle n’assurerait ni l’égalité des sexes, ni l’égalité des chances.

D’une part elle n’a pas permis aux filles de rompre toute inégalité. Alors que les filles sont meilleures de l’école primaire au lycée, elles restent moins diplômées et ne sont pas nombreuses aux postes de direction.

D’autre part, la mixité scolaire serait la cause du décrochage scolaire de beaucoup de garçons et expliquerait les violences sexistes. Outre la hausse des agressions sexuelles contre les adolescentes, à l’intérieur même des établissements, on ne compte plus les mains aux fesses ou les insultes proférées au passage d’une jupe ou d’un petit haut  jugés trop affriolants.

C’est que, malgré tous les efforts déployés, nous vivons dans une société marquée par des siècles de préjugés sexistes et, aujourd’hui, chez les jeunes, le sexisme de plus en plus fort.

La société renvoie chaque jour l’image d’une femme objet à travers les publicités, les ventes commerciales, la mode, les émissions de télé-réalité sans parler de la banalisation de la pornographie dès le plus jeune âge “grâce” à Internet. La famille transmet elle-même consciemment ou inconsciemment des inégalités de traitement en fonction du sexe des enfants. Les enseignants eux-mêmes, hommes ou femmes, reproduisent les clichés sexistes, en favorisant inconsciemment les garçons. A notes égales par exemple, un garçon passera en TS alors qu’une fille ne s’y verra pas encouragée. De même, à copie égale, le garçon aura une meilleure note que la fille. La fille échouera par manque de capacité alors que l’échec du garçon sera surtout dû à de la paresse et un manque de motivation. Ces préjugés sexistes se manifestent beaucoup par les codes vestimentaires. Et souvent dans l’inconscient collectif. Ainsi une enquête auprès de directeurs d’établissement, hommes et femmes, a mis en valeur que, face aux tenues des élèves, les directeurs et directrices n’avaient pas la même réaction. Pour eux, lorsque le pantalon taille basse révèle un string ou un caleçon, c’est signe de provocation si c’est une fille et de simple laxisme si c’est un garçon. Et lorsqu’une fille est “chahutée” ou “insultée”, la première réaction est de dire “elle n’a qu’à aller se rhabiller”.

Dès lors, les filles ne portent plus de jupes. Lire la suite