Le devoir de mémoire

Par M.D  de Sainte-Foy-lès-Lyon
A l’heure où M. Mélenchon critique Jean-Marie LE PEN sur son choix d’un poète, pourquoi ne pas remonter nous aussi à quelques décennies en informant les français des actions honteuses menées par le PC et la CGT.
Lorsque nos soldats sont revenus d’Indochine, certains après plusieurs mois de captivité dans les geôles du Viêt-Minh (et toutes les tortures infligées), ils ont été accueillis à Marseille, à la descente des bateaux, sous les crachats de bons cocos et de  bons cégétistes qui les traitaient de “sales impérialistes”…Je vous laisse le soin d’apprécier cette situation.
Toujours à cette même période de la guerre d’Indochine, que faisaient les cégétistes? Dans les ateliers nationaux chargés de l’armement, ils ne remplissaient pas systématiquement toutes les munitions de poudre, livrant ainsi des armes chargées “à blanc” à nos soldats, les envoyant à une mort certaine s’ils se trouvaient en face de l’ennemi. Là aussi, je vous laisse le soin d’apprécier.
Lorsque l’on veut faire la morale, il ne faut pas avoir de gamelles à traîner !!!