Une chasse aux oeufs à Ste-Foy

paquesLe comité des fêtes de Sainte-Foy-lès-Lyon organise  une chasse aux oeufs ce dimanche de Pâques au parc Marius Bourrat. Une belle initiative qui j’espère se pérennisera dans le temps. Une initiative sur la commune d’autant plus surprenante qu’elle ne s’inscrit pas dans la tendance du moment. Les arbres de Noël proposés dans les écoles ont disparu depuis longtemps, Carnaval est fêté la plupart du temps en plein carême sous l’appellation de fête du Printemps. Le 8 décembre, la fête à Marie est devenue la fête des Lumières, les lumignons et processions laissant place à pêche à la ligne et autres stands commerciaux. Nos traditions se meurent doucement et nous ne pouvons que nous réjouir de ce projet municipal. Qu’il soit suivi de nombreux autres.

Joyeuses Pâques à tous !

Manif pour tous : cette France que j'aime

mcoatparisDes différentes manifestations de “la Manif pour tous”, on aura tout lu, tout vu, tout entendu. Mais rien ne remplacera l’impression que l’on peut en avoir de l’intérieur. Un mouvement atypique, souriant et bienveillant, solidaire et familial où il fait bon vivre quelques heures malgré l’importance des revendications mises en jeu. Une France que beaucoup aimerait retrouver au jour le jour.

Mais, c’est comme si “la Manif pour tous” c’était un peu le gentil village des Schtroumpfs qui énerve passablement Gargamel. Alors il empêche les gentils Schtroumpfs de pénétrer au coeur de Paris et envoie le fidèle Asrael veiller au respect de ses ordres. Bien sûr Schtroumpf bagarreur ne se laisse pas faire et la Schtroumpfette le somme de rester calme pour le bien-être de la communauté. Mais pour combien de temps ? Lire la suite

Plan "Com" à Sainte-Foy-lès-Lyon autour de l'inauguration d'un équipement "Toilettes publiques"

toilettespubliquesRLa mairie de Sainte-Foy-lès-Lyon s’est lancée dans une grande opération de communication autour du Plan “Toilettes publiques” et a inauguré en grandes pompes samedi matin le premier équipement place Soubeyrat. Un dépliant a été soigneusement envoyé à grands frais à tous les acteurs de la commune. Monsieur le Maire, l’adjoint à l’aménagement du territoire et celui au cadre de vie de proximité ainsi que toute l’équipe municipale nous conviaient autour de ce grand moment citoyen, couvert par la presse. Combien étaient-ils ? Excusez-moi de ne pouvoir vous répondre. Je me préparais personnellement, comme grand nombre de fidésiens, à manifester pour sauvegarder notre code civil et sauver les bases de la filiation, d’autres priorités à nos yeux donc.

Et pourtant, combien de temps les aurais-je attendu ces toilettes décentes ? Lire la suite

A Sainte-Foy-lès-Lyon, les cloches sont restées silencieuses à l'annonce du nouveau pape

clocheQuel dommage qu’à l’instar de notre commune avoisinante Saint-Genis-Laval, toutes les cloches de notre commune n’aient pas carillonnées vers 19h15 en même temps que la fumée blanche sortait de la cheminée de la basilique Saint-Pierre à Rome.

Les fidésiens comme beaucoup de français peuvent regretter que nos cloches des églises soient de plus en plus silencieuses. Autrefois elles annonçaient les moments forts de la vie de la communauté. Aujourd’hui, elles ne sonnent plus que dans quelques villages.

Les carillons des cloches hier soir auraient été un signe fort pour tous les catholiques du monde tout particulièrement ceux opprimés en Orient et ceux dénigrés en Europe.

L'égalité hommes-femmes tous azimuts

femmeprisonLa femme doit-elle, pour être l’égal de l’homme, se surpasser dans la violence, l’illégalité et la provocation ?

Les femmes ne représentent que 3,8 % de la population carcérale française, un chiffre stable à l’image du paysage mondial. Elles sont essentiellement incarcérées pour des contentieux familiaux et économiques souvent liés à la drogue (à Fleury-Mérogis, la plus grande prison de femmes d’Europe, 80% des détenues sont des toxicomanes). Les femmes sont donc sous représentées dans les infractions à caractère violent.

De même, à l’occasion de la Journée de la Femme, la préfecture du Rhône a rappelé que 80% des tués sur la route du département sont des hommes. Pourtant au nom de l’égalité, les primes d’assurances des femmes doivent être alignées sur celles des hommes.

La femme doit-elle, pour être l’égal de l’homme, se surpasser dans la violence, l’illégalité et la provocation ? C’est semble t-il la tendance actuelle imposée par les gangs de filles de plus en plus véhémentes ou encore nos féministes locales. Il suffit de rappeler les actions récentes des Femen.  De même, ce 8 mars à l’occasion de la journée de la femme, 200 manifestantes féministes ont participé à Lyon à la deuxième “manif non-mixte”. A cette occasion, certaines du groupe ont pris à parti violemment les passants en les insultant et ont frappé les CRS présents pour les protéger !

Permettez à certaines femmes d’assumer sans complexe leur différence !

Un homme égorgé à son domicile de Lyon 3ème : quatrième homicide volontaire sur le Rhône depuis le début de l'année 2013

insécuritésarkoManuel Valls a divulgué début 2013 les chiffres de la délinquance 2012 et s’est exclamé victorieux “le niveau d’homicides” en France “est le plus bas jamais atteint”. Les chiffres sont là pour l’attester même si on tempère rapidement en admettant que les tentatives d’homicides sont elles en très forte hausse.

Ainsi , sur le Rhône, on ne déplore en 2012 “que” six homicides volontaires contre 16 en 2011 et là aussi on tempère à nouveau en rappelant que les tentatives d’homicides volontaires sont passées de 16 à 34 en un an et on omet volontairement de comptabiliser les deux homicides jugés involontaires faute de preuves suffisantes au moment des faits.

Comme la douleur se calcule aujourd’hui en ITT, on essaie de nous résumer la violence en statistiques : -62,5 % d’homicides volontaires dans le Rhône entre 2011 et 2012 !  Mais c’est encore vouloir nous faire prendre des vessies pour des lanternes et on comprend dès lors mieux la polémique soulevée autour du livre de Laurent Obertone “La France orange mécanique”. “Onnous invite fortement à arrêter de regarder la réalité en face.

Pourtant cette réalité nous rattrape, inexorablement. Lire la suite

Dimanche 24 mars 2013 : Tous sur les Champs-Elysées … ou pourquoi il ne faut rien lâcher !

lamanifpourtousLe 17 novembre 2012, à Lyon, un premier rassemblement réunissait des milliers de lyonnais Place Bellecour – chiffre sous évalué par la préfecture … Première injure à la démocratie …N’en déplaise ! On ne lâche rien.

Le 13 janvier dernier, ce sont plus d’1,3 million de personnes venues des quatre coins de France qui arpentaient les rues de Paris (et les pelouses du Champs de Mars !) – Nous ne reviendrons pas sur l’affront du chiffre annoncé ! …Deuxième injure à la démocratie ….N’en déplaise ! On ne lâche rien.

M. Delanoë demande 100.000 € de dédommagement aux organisateurs pour les soi-disant dégâts sur les pelouses du Champ de Mars. Il est assailli de milliers de chèques de 10 centimes et est bien embêté. Il devra adresser un reçu mais heureusement pour lui, seulement aux dons en pièces (trop rares, la plupart des donateurs ayant adressé un chèque). Troisième injure à la démocratie … N’en déplaise ! On ne lâche rien.

700.000 pétitions sont envoyés de toute la France pour saisir le C.E.S.E. Ce 26 février, celui-ci la déclare irrecevable Quatrième injure à la démocratie … N’en déplaise !  On ne lâche plus rien et on se mobilise pour être encore plus nombreux.

Face à tous ces affronts de plus en plus mesquins et grotesques, l’opposition ne peut que continuer ! Lire la suite

La disparition annoncée des services publics à Sainte-Foy-lès-Lyon

SPREn ce début d’année 2013, le relais-poste de la Gravière a fermé après à peine un an d’existence. Il était assuré par la boulangerie La Caserne des pains qui a voulu se rendre utile mais a dû renoncer, évoquant le peu de considération de la part des facteurs et des autres bureaux de poste ainsi que l’agressivité de certains clients. Mais est-il utile de rappeler que la vocation première d’une boulangerie est de vendre du pain, a fortiori lorsqu’il est bon et lorsque le quartier souffre déjà de l’abandon progressif des petits commerces.

Cependant, pour la direction régionale de La Poste, il n’y a pas lieu de s’émouvoir. Lire la suite