Sauvons nos commerces de proximité !

SPL’ASCAR, l’Association des Commerçants et Artisans de Sainte Foy-lès-Lyon Centre, vient d’exprimer son exaspération face à l’inaction de la municipalité  en adressant un courrier aux différents acteurs politiques de la ville. Les 67 signataires expriment ainsi leur “ras le bol” face au crucial dilemme du stationnement dans le centre du village qui s’aggrave chaque année un peu plus malgré les nombreuses démarches et propositions de l’ASCAR. Combien sont les fidésiens qui avouent ne jamais se déplacer jusqu’au centre faute de pouvoir y stationner et préférer faire leurs courses sur les Provinces,  le Point du Jour ou directement sur Lyon ? Et quid de l’avis des fidésiens à qui l’on impose de retirer un colis à la poste du centre ?

Sainte Foy Bleu Marine s’engage dès la rentrée à proposer des solutions pérennes et cohérentes, dans un souci de moindre coût, de stationnement de proximité concernant le centre.

Dans une volonté de  réaménager les services publics au sens large pour que le bien-être de tous les fidésiens soit respecté, une réflexion globale sera également entreprise autour du commerce de proximité sur tous les quartiers de la commune.

Le quartier de la Gravière souffre depuis plusieurs années d’une crise du commerce de proximité et les difficultés actuelles de la boulangerie La caserne des pains inquiète les habitants. La disparition du service postal et l’aménagement incohérent du stationnement sont des aberrations de la politique de la municipalité actuelle.

Le quartier de Beaunant n’a plus de problème de stationnement puisqu’il n’ a plus de commerces ou presque ! La décision de fermer l’école intercommunale de Beaunant n’a pas arrangé cet abandon progressif du coeur historique de notre commune. Sauver nos écoles relève de la même urgence que sauver nos commerces de proximité.

Enfin, au niveau du quartier des Provinces, la révision du PLU risque de modifier défavorablement le stationnement qui restait praticable sur ce secteur, mettant à son tour tous les commerces dynamiques de cette zone en difficulté. Quant au petit centre commercial de Chavril, voilà exactement ce qui se passe si personne ne se bouge… c’est à pleurer !

commercantscommercants_0001