Brèves de la vie mulatine

footLes vacances scolaires invitent petits et grands à se retrouver sur les terrains de foot. Chacun vient un peu à l’improviste en espérant qu’il y ait ainsi suffisamment de monde pour constituer une équipe. Cette tradition s’est doucement instaurée au stade de foot de La Mulatière de sorte que cet après-midi, une vingtaine de jeunes de 16 à 25 ans avaient entrepris un match.

C’était sans compter la présence d’un même nombre de très jeunes (de 5 à 10 ans) spectateurs qui avaient clairement décidé de perturber le jeu (insultes sans relâche à l’attention des joueurs et lancers de pierres) pour notamment s’emparer du ballon. Ce qui finit par être chose faîte. Excédé, un joueur mit à terre le chapardeur pour lui reprendre le ballon dérobé. Toute la poignée de moineaux partit alors mais ce fut bientôt quatre pères d’une quarantaine d’années qui vinrent se présenter sur le terrain. Nos jeunes, sans doute dotés d’une certaine éducation, s’attendaient à être amenés à donner quelques explications pour justifier leur acte et ainsi voir les très jeunes enfants se faire sermonner d’avoir donner du “N… ta M…”, entre autres, pendant une demi-heure en lançant des cailloux. Et quelle ne fut pas leur surprise quand dès leur arrivée, les pères ont pris la défense de leurs chérubins en menaçant de mort les joueurs et en alliant les menaces au geste, passant le pouce doucement sous le menton. Lire la suite

Sainte-Foy-lès-Lyon – Un parvis en mémoire de Jean-Paul Lièvre

Le 11 novembre dernier, la municipalité de Sainte-Foy-lès-Lyon a inauguré un nouveau parvis dans le centre de la commune en l’honneur de Jean-Paul Lièvre, fidésien, décédé en Algérie en 1958, à l’âge de 23 ans. Son nom avait été gravé en 1991 sur le monument aux Morts de Ste-Foy,

On ne peut que saluer cette belle initiative et regretter que toutes nos rues et toutes nos places de France ne soient pas en l’honneur de ces grands hommes qui ont construit l’histoire de France ou se sont battus pour Elle.

Sur le même sujet

20 novembre 2011    11 Novembre 2011 – La France rend hommage à ses soldats

26 mars 2012   Le devoir de mémoire

30 septembre 2011   Réapprenons à nos enfants à aimer la France !

Le Front, une lueur de démocratie sous la République ?

Par S.T. de Pierre-Bénite

L’entrée de deux députés nationaux au sein de l’hémicycle de l’Assemblée Nationale, depuis le 17 juin dernier, est inédite pour le parti Frontiste depuis une bonne trentaine d’années… En effet, en 1986, le nombre de députés FN élus à l’Assemblée, était au nombre de 35 (évènement historique, quand on sait les difficultés en 2012 pour obtenir des élus, toutes élections confondues), époque où M. François Mitterrand avait eu la bonne inspiration d’instituer le scrutin proportionnel. Ainsi, le groupe parlementaire, présidé par Jean-Marie Le Pen lui-même, présentait des figures bien connues, telles que : Bruno Gollnisch, Bruno Mégret, Jean-Pierre Stirbois ou Jacques Bompard (aujourd’hui réélu, mais sous l’étiquette « Ligue du Sud », à l’écart du Front.)

En 1956, notre président d’honneur Jean-Marie Le Pen fut, en plus d’être à vingt-sept ans, le plus jeune député de l’Assemblée Nationale de l’époque, le premier à présenter à la députation, un français de confession musulmane, Ahmed Djebbour, Lire la suite

Les Universités d'été 2012 à La Baule – Album Photos

La Baule – 22 et 23 septembre 2012

Le Palais des Congrès Atlantia

Un havre de verdure pour un Congrès exceptionnel

Un accueil breton très chaleureux. Bravo aux musiciens

La ferveur de nos leaders

“Vous, Président de la république, vous n’avez respecté qu’une seule promesse … vous êtes un Président normal, dramatiquement normal ! ” “Nous n’en voulons pas de votre normalité (…) Parce que la France est un pays exceptionnel”. Lire la suite

L'Egalité de traitement politique est un leurre

L’enjeu de ces législatives 2012 fut, pour tous les partis, leur financement public pour les cinq prochaines années. Ce financement se découpe en deux partis.

D’une part, chaque bulletin rapporte au 1er tour 1,68 euro par an. Fort de ses 3,52 millions de voix, le Front national bénéficiera ainsi d’un financement annuel  de 5,9 millions d’euros pour les cinq prochaines années. Cela ne tient pas compte du système électoral français complètement inique et de l’effet sournois de l’abstention qui en découle. Il ne fait plus aucun doute que si les élections législatives se déroulaient à la proportionnelle comme dans les 27 autres pays européens, nombreux sont les français qui se seraient déplacés dans les bureaux de vote au lieu de préférer les bouder pour dénoncer le bipartisme à la française. Les partis pluriels auraient alors fait de bien meilleurs scores.

Le deuxième volet du financement est une prime d’environ 42 200 euros par parlementaire élu et par an. Ainsi, “fort” de ses deux élus, le Front national a l’immense honneur de recevoir 84 400 euros annuels qui se rajoutent aux 5,9 millions soit un total de 6 millions d’euros. Dans un schéma démocratique, le Rassemblement Bleu Marine aurait pu “espérer” au moins 70 sièges sur les 577 élus soit un total de 8,85 millions d’euros.

Lorsque l’on sait que le Parti socialiste, avec 34,3 % des suffrages au premier tour, recevra un financement annuel de 30 millions d’euros, le Front national avec 8,85 millions d’euros resterait encore en-deçà d’un financement proportionnel.

Oui, décidément, l’égalité de traitement est un leurre !

Sur le même sujet 

3 mars 2012  L’égalité de traitement des candidats est un leurre

 

Délit de fuite … circulez, y'a rien à voir !

Accident de deux roues – la victime témoigne. Absence de permis de conduire + délit de fuite  = amende de 50 € ! Et oui, c’est possible ! Mais qui peut profiter de cette impunité ?

Le 30 septembre 2011, je circulais en deux roues sur les quais de Lyon.  Je démarrais d’un feu sur la voie de droite lorsque brusquement une voiture sur la file de gauche m’a coupé la route Lire la suite

La salle des fêtes du parc Chabrières encore taguée

Dans la nuit du 23 au 24 mai 2012, la salle des fêtes d’Oullins a été à nouveau taguée juste avant notre réunion publique organisée en vue des élections législatives. Pour la seconde fois en deux mois (des dégradations et des inscriptions similaires ayant déjà eu lieu en mars dernier) la municipalité d’Oullins a porté plainte et la fédération FN du Rhône a déposé une main courante.

Lorsque l’on sait qu’EcohlCité (future école internationale de peintre muraliste créée sous l’impulsion de CitéCréation)  prendra ses quartiers au parc Chabrières dans la maison Arlèze-Dufour juste à côté de la salle des fêtes dès la rentrée prochaine, on peut se demander sil ne s’agit pas de quelques candidats retardataires. L’enquête judiciaire révèlera si nos artistes en herbe étaient les mêmes en mars dernier. Si leur candidature venait à être retenue, des cours d’orthographe ne seraient pas fortuits ! Heureusement, le sérieux de cette future école nous enlève toute inquiétude. Pour rappel, grâce à CitéCréation, plus de 530 fresques ont été peintes depuis 1978 à Oullins d’abord puis dans le Rhône, en France et enfin partout dans le monde.

Sur le même sujet

26 mai 2012  Réunion publique le 24 mai 2012 à Oullins

11 mars 2012  Dîner patriotique de Jean-Marie Le Pen à Oullins

11 mars 2012 Lettre à Joëlle Séchaud, candidate PS sur la 12ème circonscription du Rhône

17 janvier 2012  Et si arrestation rimait avec condamnation ?

 

La traque des grands criminels

Le 9 décembre dernier, j’ai publié un article sur la traque des grands criminels qui dénonçait d’une part la confiscation de nombreuses armes anciennes d’un collectionneur lyonnais M. René Ferras et d’autre part le laxisme du gouvernement  face à l’armement massive des banlieues françaises.

Je faisais en outre référence à l’étonnement sinon à l’écoeurement de l’UFA (l’Union Française des amateurs d’Armes) qui, par le biais de son Président, Jean-Jacques Buigne, pouvait s’interroger sur l’opportunité et la régularité de cette confiscation précipitée.

Monsieur Jean-Jacques Buigne a eu la gentillesse de m’écrire pour m’apporter plusieurs précisions ou modifications que j’ai reportées en bleu dans l’article ci-après.  L’UFA a pris en charge avec ses avocats l’affaire de M. Ferras qui, aux dires de M. Buigne, se trouvait encore fin mars dans un état dépressif.

Sur le même sujet

7 juin 2012  La traque des grands criminels (suite … et pas fin !)

9 décembre 2011  La traque des grands criminels

 

Michel Terrot, candidat sur la 12ème ?

Bien qu’investi par la commission nationale d’investiture de l’UMP, le député sortant Michel Terrot n’a pas officiellement fait connaître sa volonté de briguer un nouveau mandat. Il briguerait alors son 7ème mandat après 25 ans de mandat consécutif. Ira, ira pas ? Il semblerait réserver sa décision jusqu’au 26 janvier, date de la présentation de ses voeux à la population.

Tout le monde s’accorde pourtant à dire que le suspens n’est pas à son comble. La question à se poser serait plutôt : pourquoi ne se représenterait-il pas ?

  • Parce qu’il est proche de l’âge légal de départ à la retraite et doit, selon les recommandations nationales, laisser sa place aux jeunes ?
  • Parce qu’il “campe” à l’Assemblé Nationale et tourne sur sa circonscription depuis 25 ans et qu’il faut faire place à de nouvelles têtes ?  La démocratie est fondée sur la nécessité d’une alternance au pouvoir. Sinon, on parle d’oligarchie. C’est ainsi que le Président de la République ne peut pas cumuler plus de deux mandats. Pourquoi les députés pourraient en faire alors sept consécutifs ?
  • Parce qu’il est, en qualité de député, le gardien de nos lois et doit les appliquer en premier lieu pour montrer l’exemple, ne doit-il pas, en qualité de plus ancien député de la circonscription, se retirer pour faire place à des femmes candidates dans le cadre de l’application de la loi sur la parité en politique ?

Le proche avenir nous le dira …

Sur le même sujet

13 janvier 2012  Les investitures UMP du Rhône

La 12ème circonscription, c'est quoi ?

Depuis 1958, avènement de la Vème République, le territoire français est découpé en circonscriptions pour permettre, dans le cadre des élections législatives, l’élection des députés à l’Assemblée Nationale.

En France, il y a 577 circonscriptions représentées par 577 députés à l’Assemblée Nationale.

Le Rhône compte 14 circonscriptions. La XIIème circonscription est composée des 9 communes suivantes :

  • Charly,
  • Francheville,
  • Irigny,
  • La Mulatière,
  • Oullins,
  • Pierre-Bénite,
  • Sainte Foy-lès-Lyon,
  • Tassin la Demi-Lune,
  • Vernaison.

Le député actuel est depuis mars 1986 M. Michel Terrot (UMP).

Les prochaines élections législatives auront lieu les 10 et 17 juin 2012 consécutivement aux élections présidentielles prévues les 22 avril et 6 mai 2012.

Ce grand rendez-vous citoyen nous invite à nous pencher, durant ces prochains mois, sur les enjeux de ces futures législatives.