Le handicap doit redevenir la priorité du gouvernement

A l’image de cette famille de Francheville, un nombre trop important de familles en situation de handicap se sentent abandonnées administrativement et financièrement par notre société et notre prétendu gouvernement de gauche qui n’a rien fait pour eux.

franchevilleManoaNous pouvons aider individuellement chacune de ces familles courageuses et dévouées mais nous devons surtout dénoncer l’inaction du gouvernement et lui rappeler son devoir d’égalité nationale à l’égard de ces “bannis de la République”.

L’UNAPEI a ainsi dénoncé dans son “livre noir du handicap en France” le scandale des exilés handicapés français en Belgique. Je vous invite à vous y intéresser.

http://www.lefigaro.fr  L’exil des handicapés français en Belgique dénoncé dans un “livre noir”

Le livre noir du handicap en France par l’UNAPEI – Les bannis de la République http://www.unapei.org/IMG/pdf/livre_noir_du_handicap_unapei.pdf

Oullins – une boucherie hallal condamnée pour manque d'hygiène et travail dissimulé

halalLe 17 mai 2014, une boucherie hallal d’Oullins se fait épingler pour des manquements d’hygiène et du travail dissimulé pour trois employés. La société a déjà par ailleurs fait l’objet par le passé de plusieurs condamnations pour ces mêmes faits d’accusation.

Légalement, le manquement à l’hygiène peut faire l’objet de très lourdes amendes et surtout imposer la fermeture temporaire ou définitive de l’établissement. Le travail dissimulé est lui répréhensible de 3 ans d’emprisonnement et 45.000 € d’amende (5 ans de prison et 15.000 € d’amende par personne étrangère quand il s’agit d’emploi irrégulier d’étrangers ce qui est le cas pour au moins un des trois employés concernés).

En pratique, malgré la réitération des infractions, la société a été condamnée à 1500 € d’amende et le propriétaire à 4 mois avec sursis et 600 € d’amende. Avec des peines si faibles eu égard aux sanctions prévues par la loi et au caractère réitérant des infractions, comment peut-on espérer que la situation change ? Il faut être pragmatique. Avec des sanctions aussi faibles, le calcul est vite fait pour la société et le gérant : contourner la loi rapporte plus que la respecter.

En marge de cette décision de justice, lorsque les conditions d’hygiène ne sont pas respectées dans un établissement et qu’un risque pour la santé publique peut en résulter, sur rapport du directeur des services vétérinaires, le maire de la commune peut, en vertu du code des communes et des pouvoirs qui lui sont conférés, procéder à la fermeture immédiate de l’établissement. Si la justice est aujourd’hui rendue au détriment de la santé des consommateurs, il est de la responsabilité de Monsieur le Maire, Monsieur Buffet, de remédier à cette carence et prendre les décisions courageuses qui s’imposent avant un drame sanitaire.

hallalLe Progrès – édition du 27 août 2015

 

Retour sur les heures "sombres" de Fidéfamilles

En 2005, je fus co-fondatrice de Fidéfamilles, une association des familles sur Sainte-Foy-lès-Lyon. Mon bébé en quelque sorte que j’ai porté à bout de bras durant sept années avec le plus grand plaisir, mettant, avec mon équipe, toute notre énergie au service des familles.

Mon engagement politique fut dévoilé dès mars 2011 lors de ma candidature aux cantonales sur Oullins. Un adhérent de l’époque avait alors jugé bon d’exiger ma démission, prenant à partie les 140 familles adhérentes de l’époque via un courrier épique. Le flop fut total … 2 familles démissionnaires plus ladite famille désavouée.

Les familles fidésiennes continuèrent à nous soutenir ou profiter des nombreux services de notre association jusqu’en mars 2013 où je confiai la présidence à mon vice-président de l’époque, à la veille des élections municipales, par franchise politique et associative.

Une année plus tard, ayant continué à accorder toute ma confiance à l’équipe en place, quelle ne fut pas ma surprise de découvrir, via un article du Progrès du 16 juillet 2014, la chasse aux sorcières menée contre l’ancienne présidente passée entre les mains du diable :

Extraits : “L’association a reçu de plein fouet une vague entachée d’extrémisme” … mieux “l’engagement politique de sa présidente a progressivement occulté ses motivations altruistes initiales”. Ou encore “Il faut couper toute référence à un passé devenu trouble”. “On va changer de nom, pour éviter toute espèce d’amalgame”.

Le vers était dans le fruit … on a voulu sortir le vers. Mais c’est ce même vers qui a créé l’objet social, l’essence même de cette association, son âme, ses valeurs fondamentales d’entraide entre familles … et oui, cela dérange, c’est antinomique avec toutes les idées reçues sur le Front national mais oui, je vous le dis … pour sauver Fidéfamilles, une seule solution : coupez le fruit !

fidefamilles1fidefamilles2Le Progrès – Edition du 16 juillet 2014

Sainte-Foy : laboratoire national des ondes électromagnétiques ?

Mardi 15 octobre à 12 h 45 en direct sur BFM avec Jean Rinaldi, responsable des robins des toits en région Rhône-Alpes, a réagi sur BFMTV au rapport de l’agence sanitaire nationale sur l’exposition aux ondes électromagnétiques. Selon lui, le problème reste toujours le même : il faudrait multiplier les antennes-relais et baisser leur puissance pour éviter les risques sanitaires.

L’interview avait lieu devant le gymnase du Plan du Loup, bâtiment communal parcouru de part et d’autre par multitude d’antennes relais. Le lieu n’était pas anodin car Sainte-Foy lès Lyon compte parmi les communes de France les mieux dotées en antennes relais !!! Quelle chance, d’autant que la mairie nous y aide en implantant des antennes directement sur les bâtiments publics (gymnase, hôpital …).

De plus en plus nombreux sont les maires qui, pour éviter tout risque sanitaire éventuel auprès de leurs administrés et pour respecter les recommandations européennes, limitent la concentration d’antennes dans un même secteur et appliquent le principe de précaution qui impose notamment la non installation d’antennes près de zones accueillant un public vulnérable.

Elue, je ferai pression sur les opérateurs pour certes garantir la couverture de la commune en téléphonie mobile mais à un niveau d’exposition acceptable et exigerai le déplacement de certaines antennes si nécessaire.

Voir sur le même sujet :

Antennes-relais : la transparence sur la 12ème circonscription ?

“Les sacrifiés des ondes” en avant première à Sainte Foy lès Lyon

La Mulatière reçoit le prix du lien social

mediationLe 30 septembre dernier, lors des Mariannes d’or rebaptisées « Les trophées des maires du Rhône » récompensant dix mairies pour dix projets innovants, la mairie de La Mulatière a reçu le trophée du lien social pour son dispositif de médiation scolaire mis en place à l’école primaire du grand-Cèdre.

Il faut savoir que les personnes ayant proposé cette initiative à la mairie de La Mulatière avaient précédemment fait la même démarche auprès de la municipalité de Sainte Foy lès Lyon et plus précisément auprès de Mme CHAPON, adjointe aux affaires scolaires. Les demandes réitérées de rendez-vous n’ont jamais donné suite et le dossier a été enterré sans aucune réponse.

Quel dommage. La médiation scolaire qui a pour objectif d’inciter les élèves à résoudre leurs conflits par le dialogue plutôt que par la violence les responsabilise et leur inculque le sens des valeurs morales. Mais jouons le service minimum à Sainte Foy et n’ayons crainte  : l’enseignement de la « morale laïque » pour « faire partager les valeurs de la République » arrive dès la rentrée 2015 grâce à Monsieur Peillon.

Pour ceux qui ne s’en satisferaient pas, je m’engage dès mars 2014 à étudier les modalités de mise en place de ce dispositif innovant et performant de médiation scolaire, dispositif que je sais simple et peu onéreux.

"Les sacrifiés des ondes" en avant-première à Sainte-Foy-lès-Lyon

Le film de Jean-Yves Bilien, « Les Sacrifiés des ondes » a été projeté en avant-première à Sainte-Foy-lès-Lyon le 14 novembre dernier, en présence du journaliste scientifique Maxence Layet qui a mené l’enquête, de Jean Rinaldi, président de CCARRA (Coordination Citoyenne Antennes-Relais Rhône Alpes) et de Marc Cendrier, chargé de l’information scientifique de l’association nationale Robin des Toits. Un lieu symbolique lorsque l’on sait que cette commune compte plus de onze points très critiques, notamment sur des bâtiments publics,  en matière d’implantations d’antennes relais et que la municipalité actuelle ne s’est pas inscrite dans une politique imminente d’application du principe de précaution !

Résumé

Micro-ondes 3G, Wi-fi, téléphones mobiles, réseau électrique… Nous sommes tous “électrosensibles”, soumis aux ondes électromagnétiques traversant notre environnement.
Intangibles, invisibles, ces ondes électromagnétiques aujourd’hui sont partout et ont envahi notre quotidien. La France compte par exemple 64 millions de téléphones portables. Cette pollution insidieuse provoque une électrocution progressive des organismes humains. Une nouvelle maladie émerge : l’électrohypersensibilité.

lire la suite et visualiser la bande-annonce

Vous pouvez visualiser ce film dans la région Rhône-Alpes en suivant l’actualité sur CCARRA ou vous le faisant parvenir moyennant un chèque de 25 € à l’ordre de Jean-Yves BILIEN en écrivant à : Jean-Yves BILIEN – BP 70 – 47 240 BON ENCONTRE

Nous vous proposerons prochainement des extraits du film.

Sur le même sujet :

23 février 2012  Antennes Relais : le rôle du député

23 février 2012  Antennes-relais : la transparence sur la 12ème circonscription ?

28 juin 2012   Oullins – Veille sur les antennes-relais

Oullins – Veille sur les antennes mobiles

Dans le journal municipal Profil de juin 2012, nous apprenons que le Maire, “sensible aux préoccupations liées à l’émission des ondes électromagnétiques par les antennes de téléphonie mobile” a souhaité poursuivre une veille active sur le territoire. Lire la suite

L'essoufflement de la vie associative et l'effritement citoyen

Face aux enjeux nationaux vitaux en cette période de crise internationale, le débat politique accorde une place très réduite voire inexistante au rôle des associations dans notre société de demain. Or, bénévole depuis mes plus tendres années, je fais partie de ceux et celles qui pensent que les bénévoles d’aujourd’hui sont ceux qui détiennent une partie des cartes de la France de demain, cette France fraternelle dans laquelle nous aimerions tous nous retrouver.

Aujourd’hui, il y aurait 1,3 million d’associations actives en France et 16 millions de bénévoles. Elles emploieraient 1,8 millions de salariés, représentant 80% des emplois de l’économie sociale et solidaire et le budget des associations représenterait 70 milliards d’euros soit 3,5 % du PIB. Au-delà des chiffres, la vie associative est au coeur de l’engagement citoyen et de la démocratie.

Or, de plus en plus, les associations s’éteignent faute de bénévoles qui se désengagent et les pouvoirs publics se montrent comme toujours impuissants face à cet effritement citoyen alors que des solutions existent et dépendent encore une fois d’une véritable volonté politique. Lire la suite

Antennes Relais : le rôle du député

Photo CCARRA

Le 12 janvier 2012, lors de l’assemblée générale du C.I.L La Plaine-Chantegrillet de Sainte-Foy-lès-Lyon, Monsieur Michel Terrot a eu l’occasion de s’exprimer sur l’avancée des travaux parlementaires en matière de téléphonie mobile et d’antennes relais.

Etait présent notamment Monsieur Jean Rinaldi, président de CCARRA et coordinateur local de Robin des Toits. Les habitants étaient d’autant plus sensibilisés que, si les antennes ne manquent pas sur le secteur (notamment l’école Chantegrillet cernée par 2 antennes-relais), ils se sont vu récemment imposés une Antenne-Relais sur la Maison des aveugles rue Jallade.

M. Terrot nous a rappelé que, sensible au problème, il a déposé avec d’autres députés une proposition de loi le 8 juillet 2009 visant notamment à limiter le voltage à 0,6 v/m et à interdire l’implantation des équipements à moins de 100 m d’un établissement sensible en zone urbaine.

Cette proposition n’a pas été examinée, ayant été renvoyée à la Commission des affaires économiques, à défaut de constitution d’une commission spéciale dans les délais prévus par les articles 30 et 31 du Règlement. Elle a subi le même sort que celle du 27/02/2008. Le plus intéressant, c’est qu’elle reprend exactement dans les mêmes termes dans son article 1er une proposition de loi déposée le 27.12.2007 (n°358), elle-même renvoyée à la commission des affaires économiques, de l’environnement et du territoire, à défaut de constitution d’une commission spéciale dans les délais prévus par les articles 30 et 31 du Règlement. … on joue décidément de malchance !

Aucune des propositions de loi n’a pu à ce jour atteindre le stade du projet de loi (cf Robin des ToitsMalchance ou volonté politique ? Lire la suite

Antennes-relais : la transparence sur la 12ème circonscription ?

Photo CCARRA – Clocher de Sainte-Foy-lès-Lyon

Le casse-tête est de taille.

D’un côté chacun souhaite une couverture de réseau la plus vaste possible sur le territoire, de l’autre personne ne désire une antenne-relais au-dessus de sa tête.

D’un côté, les opérateurs ont l’obligation de s’étendre sur le territoire pour répondre à une demande de service public. De l’autre,  il revient au gouvernement de prendre ses responsabilités protectrices de la santé de la population et d’éviter qu’une catastrophe sanitaire ne se produise. Lire la suite